eric 19 février 2018 20:16

Avec 8 millions de pauvres dans la pays qui ont à peine de quoi se payer un billet de train il faut faire un référendum. rien que la dette c’est 5 000 euros par pauvre. Et je ne parle pas des subventions, des cotisations retraites payées par le contribuable etc...On continue à financer les trains vides ou ont aide les pauvres ?
Le social d’abord.
Dans mon bled on a un charmant train de montagne vide hors des trois pics saisonniers et un car qui est plus pratique parce que plus souple, mais on subventionne les deux.

Cela suffit


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe