Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 mars 2018 07:46

@Paul Leleu

Le problème des Révolutions c’est que si on y regarde de près elles ont toutes été téléguidées par les puissances d’argent. C’est valable pour la Révolution Française comme pour la Bolchévique. C’était déjà, en quelque sorte, des révolutions colorées, ce qui n’ôte rien à la sincérité de leurs acteurs qui, comme Robespierre cité par Chouard, avaient des positions valables et remarquables.
L’intérêt d’une action directement sur la monnaie c’est la possibilité a priori de courtcuiter la violence de la prise de pouvoir institutionnel. Le problème est que cela suscitera une réaction violente des institutions menacées...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe