Philippe VERGNES 6 mars 2018 12:10

@ Mélusine ou la Robe de Saphir.,


J’ai plusieurs fois croisé la référence aux travaux de Bettelheim lors de mes recherches, mais je n’en ai pas encore pris connaissance. Etant donné qu’un de mes futurs, futurs articles devraient être consacré à Ferenczi, j’irais jeter un œil à son ouvrage.

Concernant le concept d’identification à l’agresseur de Ferenczi, attention à ne surtout pas le confondre avec celui d’Anna Freud, seule définition qu’en a retenu la psychanalyse orthodoxe ou traditionnelle. Ferenczi, c’est d’un tout autre niveau... Ô combien plus précise et précieuse pour comprendre les conséquences des traumas sur le psychisme. Le syndrome de Stockholm n’est qu’une resucée terriblement appauvrie du concept de Ferenczi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe