Gollum Gollum 6 mars 2018 14:51

@arthes

P’t’être que la femme qui est attirée par les « salauds » ou « bad boys » désire vivre sa propre partie sadique par procuration

Je penche plutôt que cela vient de ce que le bad boy incarne la masculinité. De par le côté transgressif. L’homme adapté à la société n’est plus rebelle. Il a donc forcément abdiqué une part de virilité pour s’adapter. Il accepte la police, de payer des impôts..

Le bad boy, non. La contrepartie est bien évidemment un risque d’être violenté. Mais ce n’est pas obligatoire. 

Des soumis peuvent être capables de violence aussi, précisément parce qu’ils sont soumis et même trop soumis.. Voir le cas Daval par exemple. Le gars n’est visiblement pas un bad boy et pourtant...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe