HELIOS HELIOS 24 mars 2018 01:03

@moderatus



.. la règle non ecrite est que dès que le terroriste a tué une fois, il ne s’en sortira pas vivant lui-même.

dans ce cas précis, en plus d’avoir tué le passager de la voiture qu’il a volé, il a tiré sur des gendarmes, ce qui est une circonstance aggravante..

... personne ne va demander de comptes au GIGN pour l’homicide d’un terroriste assassin... et au passage cela fait économiser un proces et un incalculable nombre de journées d’hebergement en prison.
Circulez, il n’y a plus rien a voir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe