roman_garev 8 mars 2018 13:39

@Pierre
Bonjour Pierre,

Il est trop difficile à faire un pronostic pour 2024, vu que trop de choses sont (ou ne sont pas) à se produire durant ces six ans, à savoir :
- une transformation profonde de la politique économique et financière du pays jusqu’à présent menée essentiellement (sauf la production militaire) par des libéraux issus des années 90 ;
- une victoire définitive en Syrie, avec la libération de son territoire des occupants de toute sorte, en 1er lieu des Américains et des Israéliens (Golanes) ;
- une solution, peut-être pas définitive, mais substantielle, du problème ukrainien.
En tout cas, je suppose, pas de prolongation : on aura affaire à un successeur présenté par Poutine (et cela peut-être même avant 2024, car on l’attendait déjà fin 2017). Et il est fort probable que ce soit Alexey Dumine...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe