Christian Ratatouille 15 mars 2018 12:53

Le stress du père influence le cerveau du fils
Le stress modifie le sperme des hommes, ce qui peut alors altérer le développement cérébral des futurs enfants.

Les souris mâles adultes subissant des périodes chroniques de stress léger ont une progéniture avec une réponse réduite au stress. Des changements dans la réactivité au stress ont souvent été associés à des troubles neuropsychiatriques tels que la dépression et le trouble de stress post-traumatique.

Les chercheurs ont découvert que dans l’appareil reproducteur masculin, où le sperme arrive à maturité - le caput épididyme - libère de minuscules vésicules remplies de micro-ARN qui peuvent fusionner avec le sperme pour changer sa cargaison livrée à l’œuf. Le caput épididyme répond au stress du père en modifiant le contenu de ces vésicules.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe