leypanou 16 mars 2018 09:05

mais l’ONU est quand même un machin bien plus gros. La solution que choisiront les Etats-Unis consistera simplement à interdire l’accès des représentants russes accrédités à New York : le fait que le siège de l’ONU soit aux États-Unis et non dans un pays neutre est déjà une aberration en soi.

Mais ce n’est pas la seule aberration qui existe : les 5 membres permanents du conseil de Sécurité ne reflètent plus l’état du monde en 2018 car des pays le sont encore sans raison valable et d’autres ne le sont pas sans raison.

En tout cas, excellent article qui dissèque bien la mauvaise foi des atlantistes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe