Samy Levrai samy Levrai 26 mars 2018 23:01

Là encore, la Russie et Damas ont compris d’après les contacts entre Afrin et Hassaké que les dirigeants des YPG préféraient abandonner Afrin à la Turquie que la livrer à Damas. Les Kurdes de l’enclave d’Afrin vont dont joindre ceux d’Hassaké, de Deir Ezzor et de Raqqa et se placer sous la protection des USA.

Les Kurdes d’Afrin se sont fait promettre que l’Arabie saoudite rebâtirait la province et investirait dans la construction de meilleures maisons, en plus de contribuer, sous la protection des forces américaines, à offrir aux Kurdes un mini-État au nord-est de la Syrie, un rêve que les Kurdes n’ont jamais cessé de chérir. 

C’est ainsi que les YPG kurdes ont livré l’enclave syrienne d’Afrin à la Turquie, dont les forces ne s’arrêteront pas aux portes d’Afrin, mais continueront leur poussée en direction de Manbij, comme il en a été question entre Erdogan et Rex Tillerson (avant qu’il ne soit démis de ses fonctions de secrétaire d’État).

Les Kurdes ont fait en sorte qu’il ne leur reste plus qu’un choix : émigrer là où les forces américaines sont déployées, où ils veilleront à la protection des forces occupantes au nord-est de la « Syrie. Les USA considèrent ainsi qu’ils ressortent gagnants et que les Kurdes ne perdent pas tout s’ils quittent la zone contrôlée par le gouvernement syrien pour construire un « État » à Hassaké. Ils seront toutefois tenus comme responsables du morcellement du territoire syrien au profit de la Turquie et des USA, en s’offrant ainsi pour devenir le bouclier de l’occupation américaine en Syrie. »

source : https://ejmagnier.com/2018/03/21/pourquoi-afrin-est-tombe-role-des-usa-des-turcs-des-russes-et-des-kurdes/


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe