Legestr glaz Ar zen 26 mars 2018 11:16

@Cateaufoncel
 

Tous les chefs d’Etat peuvent s’opposer. C’est bien pour cette raison que les traités ne peuvent plus maintenant être modifiés.

Prenez en compte que l’intégralité des dispositions des traités actuels s’applique. Le mal est déjà fait et personne ne peut plus s’opposer à l’application du dispositif européen. Vous le découvrez à vos dépends, comme, hélas, quantité de personnes. La directive travailleurs détachés s’applique, personne ne peut s’y opposer. Les délocalisations s’appliquent puisque l’article 63 le permet. Le démantèlement des services publics va se poursuivre puisque l’article 106 s’applique.

Votre vision du « blocage » pour un des Chefs d’Etat ne peut concerner que les mesures à « venir », tout le reste s’applique !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe