Bertrand Loubard 5 avril 2018 22:14

@MUSAVULI
Merci pour la référence à Didier Tauzin. Boutros Boutros-Ghali ex-SG de l’ONU et Willy Claes, ex-Premier Ministre belge et ex-SG de l’OTAN ont dit que les USA étaient responsables à 100% de ce qui s’était passé au Rwanda. En 1990, alors qu’en Belgique le Palais (le Roi Baudouin – Opus Dei) était favorable à une intervention « en défense » d’un « partenaire injustement agressé (suivant des « accords de coopération absolument légaux en justice internationale »), les « hommes politiques libéraux » belges, avec à leur tête un certain Jean Gol (en quête d’une virginité pré-électorale) se sont opposés à ce qui aurait pu stabiliser la situation dans un contexte de négociations (d’ailleurs déjà en cours avec le HCR pour le retour des expatriés Tutsi). Faut-il rappeler que déjà à cette époque « Jean Gol Ministre de 1981 à 1985 avait décidé de faire accorder par le Gouvernement belge « des privilèges tombant sous des protocoles secrets avec Israël. » qui, à la Chambre, pour la toute première fois, ont été confirmés en..... 2017 !!!!! » ?
On peut remarquer qu’actuellement, les hommes politiques belges, Louis Michel (nouveau Protocole Européen de Kimberley), Didier Reynders (Jean-Pierre Bemba + la Ministre de la Justice Annemie Turtelboom), Armand De Decker (Ordre de Malte - Patokh Chodiev) œuvrent à la « mise en application des procédures d’amnisties fiscales pour des milliards d’euros au détriment de l’Etat Belge, mais en fait couvrant, « peut-être », quelques autres problèmes plus graves encore du côté des diamantaires anversois...
En 1994, en France, ont été bloquées les initiatives qui auraient probablement pu arrêter en quelques jours le Génocide.
Faut-il que, chaque fois que les amis du peuple Rwandais sont en difficulté par rapport aux défections dans les propres rangs du dictateur Kagamé, les attentions soient détournées comme elles l’ont été par la propagande depuis le premier octobre 1990 et ce jusqu’à ce 24ième anniversaire de l’assassinat d’Habyarimana ?
Réfléchir à ces coïncidences, relève-t-il d’un délit contre les lois mémorielles ????
Bien à vous.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe