JL JL 7 avril 2018 12:59

La véritable prise d’otages c’est celle de l’État c’est-à-dire des citoyens de ce pays, par la finance, au le moyen de la dette.
 
 Les grèves de la SNCF ne sont que le retour du refoulé de la dette.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe