JL JL 8 avril 2018 17:03

@gogoRat
 
 la plupart du temps je sais distinguer trois formes en fonction du contexte et du mot : la faute de frappe, la faute d’orthographe et l’ironie.
 
 Il semble que votre avocat ne sache pas distinguer une faute de frappe d’une faute d’orthographe, en témoigne son « sic » mis pour souligner mon ’’oupage’’.
 
L’ironie n’est évidemment acceptable que lorsqu’un jeu de mots est possible. Mais si le contexte ne le permet pas, celui qui s’y livre se fait l’arroseur arrosé.
 
En l’occurrence, votre accusation était gratuite, et je dirai même plus : infondée.
 
Je cite votre n’importe quoi : ’’Et puis si vous tenez à une lutte ’des classes’ , c’est bien que vous vous opposez à l’égalité en dignité, en étant incapable de concevoir une abolition définitive de ’classes’, castes : non-égalités-en-dignité ! D’où votre résonnement biaisé à la racine’’
 
 Hé non, cher monsieur : impossible de voir de l’ironie là-dedans, puisque votre accusation nulle et non avenue par tous les bouts relève de l’attaque ad’hominem et rien de plus.
 
 D’ailleurs, vous seriez bien en peine d’expliquer ce qu’est un « résonnement biaisé » ! Un raisonnement juste, peut-être ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe