velosolex velosolex 11 avril 2018 19:30

@gardiole

Grâce à ce que certains identifient à des zozos, on n’a pas établi un camp militaire au larzac, on n’a pas fait plogoff, ( à la pointe du raz.......) on na pas bétonné un bocage de 2000 hectares, zone humide, aux portes de Nantes. 
Les générations qui suivent apprécieront la conservation de ce bocage. Zone préservée, non traitée depuis des lustres, ces terres agricoles restées dans leur jus offrent un formidable potentiel à ceux qu veulent pourvoir en aliments bio la population nantaise. 
. Bordel vous préférez cultiver votre Parkinson votre cancer, financer Montsanto !

Pour les deux premiers projets abandonnés, on apprécie la différence, A l’heure actuelle le camp de Larzac aurait chassé les éleveurs, pollué les terres, La centrale de Plogoff serait à démanteler, comme celle de Fessemheim, laissant une ardoise de plusieurs milliards et une ruine industrielle, dans un paysage abîmé, à la pointe de l’Europe. 
On rêve de plus beaux phares, en Bretagne !
Pour NDDlandes, merci aux zadistes, et aux manifestants de la france entière, qui ont prouvé que inéluctable n’est jamais vérifié que quand on abandonne. 
Ce qui est certain c’est qu’on apprend bien plus dans ce genre de combat qu’avec les demeurés de Daesh. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe