grangeoisi grangeoisi 15 avril 2018 11:06

Donc les Etats-Unis, le Royaume non moins uni, et la France une et indivisible ont donc fait des frappes horribles, sans autorisation du machin, pardon de  l’ONU (ça vous change sacrément la validité de la chose !), contre un centre de production et un centre de stockage d’armes chimiques si on a bien compris.

 

Diable ! Où sont donc les nuages nocifs qui auraient dû en résulter ? Pas de photos…pourtant voilà bien des bels et bons arguments à commenter aux sauces partisanes des deux camps. Bizarre…

 

Et ces 71 missiles abattus… ça manque bougrement de photos-preuves, que dis-je de séquences youtubesques…La propagande se perd, se noie, on en oublie l’essentiel !

 

Supposons que ce cinéma soit un avertissement envoyé à Poutine : t’es allé trop loin mec…bon passons pour la ligne rouge… par contre la région sent trop le pétrole et la géopolitique au Moyen-Orient est une chasse gardée occidentale !

 

« Conserve ta base navale et ton aérodrome mais pas plus ! ».  Et supposons, je dis bien supposons, que le message ait été très bien reçu, certes avec quelque grimace mais quand on veut se maintenir au pouvoir faut parfois savoir avaler quelques couleuvres.

 

Trois pays occidentaux qui manifestent ensemble leur mécontentement…du coup en face faut recompter les billes ! Quels sont les alliés de Poutine ? Alexandre Loukachenko, Bachar El-Assad, Ali Khamenei ..à peu près sûrs, Xi Jinping pas du tout, trop à perdre et surtout trop à gagner dans un renversement d’influence. L’opinion publique occidentale semble plus sûre : pas grand monde intéressé par un affrontement, du coup comme d’hab… la propagande va aller bon train : ça va on connaît on a déjà donné et on donne encore.

 

Mais en qualité  de paix intérieure , pour les dirigeants c’est  beaucoup plus délicat, on connaît les difficultés que rencontrent les trois dirigeants occidentaux, et Poutine…hé oui les Russes sont pour la paix aussi, pas pour des aventures extérieures, eux aussi ont donné, et…  bien plus insidieux il faut tenir compte de l’oligarchie qu’il a fallu mettre en place et restée fidèle  jusqu’ici mais avec une fidélité à la Brutus.

 

Je pense que d’ici peu une conférence pour la Paix au Moyen-Orient va se mettre en place et comme par hasard va très bien se passer, certes Bachar aura intérêt à se cramponner, mais sur le plan de la géopolitique, avec une épine dans le pied que l’on se gardera bien de lui enlever : les Kurdes.

 

 

 

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe