Garibaldi2 18 avril 2018 03:35

@Christian Labrune

’’ Ainsi, Zeev Herzog, professeur d’archéologie à l’université de Tel-Aviv, souligne qu’"aucune démarche scientifique ne prouve la réalité de cette sortie d’Egypte, des grandes années d’errance dans le désert et de la conquête de la Terre promise".

’’ .......Autrement dit, la grande saga des patriarches, d’Abraham aux fils de Jacob, n’a aucun fondement historique, assurent Finkelstein et Silberman. Les noms de personnages et de lieux cités n’ont aucune « preuve » archéologique. Le récit des patriarches n’est qu’une sorte de « préhistoire pieuse » du peuple juif, écrite au VIIe siècle avant J.-C. par des auteurs pour servir l’ambition territoriale du royaume de Juda. Il décrit les prémices de la nation juive, le caractère illimité de ses prétentions géographiques (Abraham, parti d’Ur en Chaldée, va jusqu’à Hébron et s’installe en Canaan). Il montre que les Israéliens embrassent toutes les traditions du Nord et du Sud. "Ce sont des récits qui ont été cousus ensemble, écrivent Finkelstein et Silberman, à partir des souvenirs, des débris d’anciennes coutumes, de légendes sur la naissance des différents peuples de la région et de préoccupations suscitées par les conflits contemporains."

Le récit de la sortie d’Egypte est tout aussi fictif. Compte tenu du rapport des forces à l’époque présumée de l’événement (XIIIe siècle avant Jésus-Christ), il est impossible d’imaginer la fuite hors d’Egypte de 600 000 esclaves hébreux qui auraient franchi des frontières alors puissamment gardées, et traversé le désert jusqu’à Canaan malgré la présence des troupes égyptiennes. Toutes les explorations archéologiques le prouvent, y compris dans la région la plus proche du mont Sinaï, lieu supposé de la révélation de Dieu à Moïse et des Dix Commandements.

MULTIPLICATION D’EXEMPLES

Des sites bibliques aussi célèbres que Beersheba et Edom n’existaient pas à l’époque de l’Exode. Et aucun roi ne se trouvait à Edom pour affronter les Israélites. Conclusion des auteurs : "Les sites mentionnés dans l’Exode ont bien existé. Certains étaient connus et furent apparemment occupés,mais bien après le temps présumé de l’Exode, bien après l’émergence du royaume de Juda, quand les textes du récit biblique furent composés pour la première fois."


http://www.lemonde.fr/vous/article/2002/06/06/deux-archeologues-contestent-la-realite-historique-de-la-bible_279000_3238.html#QWcBu2SLHjfALVrz.99


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe