ETIENNE 18 avril 2018 07:44

@Garibaldi2
La bible juive (la torah, le pentateuque, l’Ancien Testament) est un ensemble de mythes qui fondent l’identité d’une très vieille tribu, d’où la barbarie des mœurs décrits et leur inadaptation au monde moderne, et à l’universalisme. Barbarie qui est en adéquation avec son temps et sur laquelle il est peut pertinent de poser un regard moral aujourd’hui.
La tribu a elle même évolué avec le monde, s’est transformée au gré des évolution géopolitique et religieuses (dominations, invasions, influences...) s’est fondue dans le siècle. Mais ces mythes ont été récupérés par une tribu de nomades d’Europe centrale et « mis à jour » au 12 è par maimonide, qui passerait aujourd’hui pour un barbare (autre temps autre moeurs). Pourtant c’est sa vision qui domine aujourd’hui le monde messianique juif et la pensée juive, tout comme la vision de abdel wahhab domine le messianisme musulman dans la péninsule arabique.
Les mythes transmettent des valeurs, et sont souvent transmis d’une civilisation à l’autre, repris, transformés,réinterprétés, peut être depuis que l’Homme est homme, pour certains. En aucun cas il ne faut y voir une réalité historique stricte, bien qu’ils peuvent s’en inspirer.
Je ne pense pas que le pauvre évèque Saint Denis ait pu marcher 6 km en portant sa tête après qu’on lui eut tranchée, allant jusqu’à la rincer dans un ruisseau, même s’il est probable qu’il ait véritablement été décapité.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe