Et hop ! Et hop ! 19 avril 2018 10:08

@Jean Dugenêt : «  Vous m’apprenez là beaucoup de choses et j’en suis très surpris.
Donc :
1. presque tous les Français juifs ont été sauvés de la déportation (Ceux du Vél d’Hiv par exemple sont allés dans une colonie de vacances puis ils sont rentrés tranquillement chez eux si je vous suis bien)
2. Ce miracle a été possible grâce au régime de Vichy. Alors là, j’ai tort de critiquer Mitterrand ! »


Vous ne pouvez pas ignorer que la quasi totalité des juifs déportés depuis la France étaient des étrangers dits apatrides, c’est-à-dire des ressortissants de l’Allemagne, de l’Autriche, de la Pologne, et autres pays occupés par l’Allemagne ou l’URSS, sur lesquels le gouvernement français n’avait pas autorité.

Je vous parle bien des Français juifs, il y a bien eu un refus catégorique de Vichy de les comprendre dans les exigences de déportation dans ce qui était à l’époque des camps de travail allemands, il y a eu aussi un double jeux de l’administration pour permettre à de nombreux juifs d’échapper au filet ou de se reclasser. 

Les Français juifs étaient des bourgeois patriotes qui étaient en bon terme avec Vichy, le Consistoire central avait été déménagé à Limoges, il y avait des Juifs qui soutenaient Vichy comme Emmanuel Berl qui a rédigé des discours célèbres, il y avait l’UGIF. Par contre les communistes, très souvent juifs, étaient combattus, pas pour une question de race.

Ce sont les communistes qui ont écrit l’histoire de cette période et qui se sont donnés rétrospectivement le beau rôle, alors qu’ils étaient du côté des nazis au moment où la France a été envahie par l’armée allemande, et que dans les camps de déportation ils contrôlaient presque toujours le choix des kapos et la discipline du camp.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe