doctorix doctorix 20 avril 2018 14:21

@V_Parlier
J’ai proposé il y a 36 heures un article sue le petit garçon de Douma.

12 heures plus tard,Il avait 16 votes positifs, et bien sur 12 votes négatifs. Etonnant, non ?
A +4 un article ne passe pas. Il y en a des centaines dans ce cas.
Il n’a eu que deux notifications, positives. Etonnant, non ?
Ordinairement, un article qui a moins de dix votes positifs passe allègrement.
Il s’agissait de l’interview de ce petit syrien et de son père, des voisins de la soi-disant attaque chimique sur la Douma, une fake-new officielle de plus.
Comme il ne passera pas, je vous le reproduis ici dans son essentiel :

Mon chapeau (c’est le préambule en gars par lequel j’introduis les articles que je reproduis) :

Eh bien voilà le mystère de « l’attaque chimique sur Douma qui s’éclaircit.

Voilà pourquoi trois frapadingues qui dirigent l’Occident, dont le président Macron, on failli mettre le monde à feu et à sang. Voici les belles preuves qu’on attendait. Tout était pipeau, bidonné par ces chers casques blancs. Les preuves s’accumulent, sans même avoir à attendre le rapport de l’OIAC.

L’irresponsable qui est à la tête de la France doit démissionner, il n’y a pas d’autre issue.

Ainsi que tous les menteurs qui l’ont suivi, depuis Edouard Philippe et Le Drian, ainsi qu’un quarteron de généraux qui nous ont menti effrontément. De même que tous ces députés qui n’ont pas protesté à l’Assemblée Nationale. Et un nombre extraordinaire de journalistes qui ont goulument relayé les fake-news.

Une révolution est peut-être  »en marche".

Quant aux américains et aux britanniques, ils feront ce qu’ils veulent avec leurs leaders, mais ceux-ci ne vont plus peser très lourd non plus.

Reste à savoir le rôle qu’a joué Poutine dans cette histoire rocambolesque : s’il est derrière, c’est le plus grand génie politique de tous les temps. Quoiqu’’il en soit, il doit bien rigoler, et Assad avec.

Et nous, donc...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe