eric 27 avril 2018 12:06

@Sparker
« Les lois sont faites par les puissants pour les puissants »,

Mais à qui voulez vous faire croire ces salades ?

Les « puissants » Les lois nous donnent un Etat qui dépense 56% des richesses produites, essentiellement sous forme de salaires à des fonctionnaires ou apparentés, et des « redistribution » au sein de la classe moyenne, essentiellement au bénéfices des électeurs gauchos macronistes et aux détriment de ceux qui bossent et des pauvres.
Les dividendes sont tellement faibles en part du PIB, surtout après impôt, que cela explique en partie l’insuffisance d’investissement et le passage de nos grosses boites à l’étranger moins imposé. Et ce, sans même parler des fonds de pensions et assurances vie qui font que ce ne sont pas les « puissant » les gros actionnaires« . http://www.ifrap.org/emploi-et-politiques-sociales/la-verite-sur-les-dividendes.
Le »coût de la dette " est tel qu’il constitue presque un prélèvement obligatoire en plus. https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiAl8WHl9raAhWDCsAKHYqSD40QFgg4MAE&url=https%3A%2F%2Fwww.fipeco.fr%2Fpdf%2F0.20101200%25201507294950.pdf&usg=AOvVaw1yMtSS_u0x_GBuO5BqtlS-

L’effort de cet état colonisé par les parasite par tête d’intermittent du spectacle, est pas mal de fois plus élevé que par vrai pauvre ; Les zadistes et autres nuits debout, sont peuplés de diplômés qui émargent par choix aux budgets sociaux en privant les vrais pauvres de l’aide dont ils auraient tant besoin.

Si les lois étaient faites par les riches, ils n’auraient pas tellement tendance à se barrer.
Et tous le monde comprend si bien que vous vivez aux crochets de la société, que les vrais travailleurs votent Le Pen...http://www.europe1.fr/politique/front-national-ou-abstention-comment-votent-les-ouvriers-3003602
Or, il y a de l’ordre de deux millions de fonctionnaires qui vivent sous le faux statut d’ouvrier. En pratique, ils sont fonctionnaires. Et eux, votent massivement ; Cela veut dire que pour les vrais ouvriers, connaissant une vraie condition ouvrière et qui votent, le taux doit être de l’ordre de 100%.

Cela se comprend, quand tu bosse, et en général tôt, en étant imposé tôt, en cotisant comme un fou, pour une retraite inférieure au public, que tu prendra de toute façon moins longtemps parce que tu meurt plus vite, d’avoir bossé plus, tu ne peux pas voter avec les mecs qui ont bloqué des facs aux frais de la princesse jusqu’à 30 ans, avant de devenir Rmiste par vocation et de prendre une retraite anticipé aux frais du contribuable en jouant les précaires régularisé dans le para public.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe