Cateaufoncel 26 avril 2018 12:22

« Non vraiment la rencontre MACRON-TRUMP ne m’intéresse pas. »

Et pourtant par tel ou tel aspect, elle s’est avérée bien intéressante. D’abord, on note que, dans l’affrontement des mâles, Macron s’est fait proprement déjupitériser. Les photos sur lesquels un Donald hilare ramène le môme dans le jardin ont déjà fait le tour du monde. Le coup des pellicules aussi…

Quant au bilan politique, il est pratiquement nul. Macron devait convaincre Trump de prolonger l’accord avec l’Iran, c’est Trump qui a convaincu Macron qu’il fallait en élaborer une nouvelle mouture. Sur les autres points litigieux, il n’a pour ainsi dire rien obtenu et son espoir de ramener le président des Etats-Unis dans le Nouvel Ordre mondial n’est qu’une illustration supplémentaire de la suffisante prétention du jeunot.

Et, à la toute fin, le Donald lui a infligé une ultime humiliation, certainement pas la moindre.

Tout a commencé par un tweet : "Journée chargée à venir. Hâte de voir le président français Emmanuel Macron s’exprimer devant le Congrès aujourd’hui. C’est un grand honneur, rarement octroyé ... il sera GÉNIAL !".

On lit sur le site d’Europe 1 : « Hier, Emmanuel Macron devant le Congrès et critiquant America First était à la merci d’un tweet vengeur. L’Américain a réussi à se retenir. » Il a fait beaucoup mieux que ça. Il a changé l’en-tête de son compte twitter, affichant une photo des deux couples présidentiels, dans une mise en scène très hollywoodienne, lors de la cérémonie organisée à la Maison-Blanche, mardi dernier.

Ce qui est la plus subtile façon de signifier au président de la République française : « Tes critiques, tes remarques, tes réflexion, tes observations, I don’t care ! »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe