astus astus 3 mai 2018 12:10

Malgré une mise en garde très explicite vous n’avez pas pu vous empêcher alors face à la difficulté manifeste que vous éprouvez pour la compréhension de ce texte je souhaite vous assurer de toute ma compassion mais je peine à le faire tant un virus toxique semble avoir pris le contrôle de votre cerveau. Je vous suggère pourtant, si votre cas n’est pas encore désespéré, de relire cet article une deuxième fois, voire davantage si cela s’avère nécessaire. La guérison de votre esprit est peut-être au bout du chemin. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe