astus astus 7 mai 2018 18:22

Bonsoir Antoine,


Le therme de circoncision médicale recouvre des réalités très différentes qui sont bien expliquées ici : 
http://www.droitaucorps.com/phimosis-decalottage-garcon-adolescent et je ne me permettrais pas de donner un avis, et encore moins un jugement, sur les personnes qui ont subi ce genre d’intervention. On peut seulement dire que si côté médical semble a priori rassurant, les résultats ne le sont pas toujours, loin s’en faut, en dépit du principe de « primum non nocere » que beaucoup de médecins transgressent en toute impunité, pour le moment.
Quant à la question de la tolérance, elle est complexe. Des traditions très anciennes existent chez différents peuples, dont j’essaie dans l’article de montrer quelques unes de leurs causes qu’il faut essayer de comprendre plutôt que de s’en indigner. Pourtant d’autres traditions jugées très bonnes pendant longtemps ont heureusement disparu, et personne ne les regrette. 
Les mutilations sexuelles (garçon et fille) posent des questions essentielles "A qui appartient le corps de l’enfant ? Est-il éthique de faire mal à un enfant ? Le problème est bien sûr différent pour un adulte majeur bien informé qui en toute connaissance de cause décide d’avoir un piercing sur le sexe, ou se faire circoncire. Mais je ne pense pas qu’un enfant puisse donner un libre consentement sur ces questions grâce à une information réellement objective (qui vient principalement de sa famille ?) Quant à la question des conséquences, physiques et psychiques, les liens en fin d’article en donnent une idée assez claire pour ceux qui cherchent réellement à s’informer, notamment là : http://www.droitaucorps.com/

Bonne soirée

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe