Antoine 8 mai 2018 19:12

@arthes
La famille décomposée est sur le plan anthropologique une invention tout à fait récente dont on a pas fini, encore, de mesurer toutes les conséquences. nous sommes une civilisation en train de s’autodétruire en raison de ses choix conjugaux.

Si nos anciens avaient élaborés toutes sortes de stratégies pour organiser la famille et sa stabilité, ce n’est pas sans raison mais parce que cette stabilité est indispensable à l’épanouissement de l’être humain. Nous allons crever d’avoir négliger se savoir ancestral, c’est une certitude.
Vous dites qu’il ne faut pas faire de l’enfant un prolongement de soi-même. Je veux bien sauf que ce n’est pas le cas. Ce n’est pas comme ça que ça se passe et que ça c’est toujours passer. je crois pour ma part qu’il faut partir de la réalité telle qu’elle est et non idéaliser cette réalité pour ce raconter des cracks sur ce qu’il faudrait ou pas en vertu d’un idéal qui n’a jamais existé et qui probablement n’existera jamais.
L’individuation est un processus. Ce qui est premier c’est la dépendance et non la liberté.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe