kalachnikov kalachnikov 12 mai 2018 13:47

@ Self con troll

La censure n’est qu’une apparence, ce n’est pas l’objet ; je peux écrire sous le présent pseudo.

Mon idée est que ce qui fonde la culture*, c’est la connaissance de la mécanique sexuelle. C’est un savoir féminin, c’est une femme qui l’a sans doute compris un jour à travers son propre corps. Un des artefacts les plus anciens et les plus complexes (sur le plan de l’abstraction, l’intelligence mise en oeuvre pour faire), c’est un calendrier lunaire gravé sur un os ; or, il se trouve que la menstruation et partant la conception sont liées au cycle lunaire**. Cette connaissance s’est vite muée en poison ; si on compare sociétés patriarcales et matriarcales, on remarque aisément que celles du premier type comportent en germe une ultraviolence que celles du second type n’ont pas, utraviolence en tout genre (les maux sociaux mais aussi le malheur de l’individu, problèmes psychiques, etc) ; on remarque aussi qu’elles entraînent une hypertrophie de l’intellect (plasticité de l’esprit) qui se retrouve dans la créativité (sublimation conditionnée par la frustration, entre autres), etc. En tant que mode social, le matriarcat a pour objet d’éliminer le père (en tant que concept) et par là un état générique de la communauté par essence violent et explosif. La canalisation de la sexualité via les incestes vise en particulier à supprimer toute rivalité entre père et fils ; il ne doit y avoir aucun lien entre eux, ni direct ni figuré***. Ce n’est pas du tout pour des motifs moraux (type la sexualité c’est sale) mais pour des motifs pratiques (éviter le néfaste) qu’apparaissent les incestes. Pendant peut-être 50 000 ans, l’humanité a vécu dans ce déni ; jusqu’à sans doute il y a 10 000, 12 000 où l’homme lui-même comprenne le mécanisme de la génération (à travers l’observation de l’animal domestique car il commence à pratiquer l’élevage). 

*comment expliquer ça au crétin freudien ? Une connaissance peut fonder la culture mais l’interdit de l’inceste certainement pas puisque cet interdit repose justement sur des connaissances préalables. Si on n’a pas le savoir de la conception, on ne peut établir d’incestes.

**évidemment, les divinités lunaires sont quasi systématiquement liées à la fertilité.

***ils ne sont pas de même identité = la conception n’existe pas, elle est immaculée Ils ne sont pas en rivalité sexuelle. Le père est ’absent’ sur le plan de l’explicite même s’il est partout en implicite.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe