Antoine 17 mai 2018 16:06

@arthes
On nous a inculqué l’idée d’un progrès inéluctable, de sorte que toutes les réformes sociétales sont justifiés par l’idée de progrès. Or l’observation de la nature et des civilisations anciennes montrent au contraire une vie cyclique : tout ce qui nait meurt un jour. Nous sommes proche de ce jour.

Que faire ? essayer d’être lucide, autant que faire ce peut.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe