Antoine 21 mai 2018 19:22

@kalachnikov

Comme je l’ai déjà dit, la question centrale du nazisme est celle de la pureté ORIGINELLE. Supprimer la division de l’être, restauration de l’Unité originelle en agrégeant les fragments épars et en supprimant les agents corrupteurs.

Ce que vous décrivez là, c’est précisément le refus de l’œdipe puisque l’état ante-oedipien est un état d’indivision et de perfection que l’œdipe vient rompre.
Renversant de l’ordre paternel, toute puissance de la mère, refus de l’autre et apparition du bouc émissaire, pensée totalisante, grégarité = refus de l’oedipe
Psychose totalitaire, le mot est juste.
Ce que nous vivons aujourd’hui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe