Gollum Gollum 8 mai 2018 09:43

@Jean Keim

La prise de conscience du mouvement de la pensée opère des changements nombreux, notamment sur la façon de considérer le savoir et la (les) memoire(s) en les relativisant, mais la plupart du temps les détracteurs tournent autour du problème et le fuient, il est difficile voire carrément paniquant d’envisager que la pensée n’est qu’un processus qui est observable dans son déroulement.

Personne ne conteste cela.

Il y a qq. chose en amont de la pensée dont on ne peut rien dire sinon tenter en vain de le penser, cela se manifeste dans notre conscience si nos pensées laissent un petit peu de place.

Plotin en parlait dès le 4ème siècle après JC. Selon lui, tout en amont se trouve l’Un. Et l’Un ne pense pas. Cela n’a pas empêché Plotin d’être un des plus brillants penseurs de ces 2 derniers millénaires, auteur d’une œuvre dense qui tient en plusieurs volumes... Plotin ne profite pas de l’alibi que l’Un ne pense pas pour dénigrer la pensée bien au contraire.. On peut en dire autant des diverses écoles bouddhiques et de bien d’autres, notamment les taoïstes.

Alors, n’allez pas dire que Plotin ne relativise pas le savoir. Bien au contraire. Puisque seul l’Un est l’Absolu. Tout le reste est relatif. Mais cette relativité n’entraine pas un abandon et un dénigrement tel que vous, vous le pratiquez.

Quant à savoir où vous en êtes arrivé avec votre perception de l’amont de la pensée je serai bien curieux de le savoir... Mais, comment dire ? J’ai comme un doute.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe