velosolex velosolex 15 mai 2018 19:39

@kalachnikov
Bien vu. C’est la preuve que je fonctionne de mémoire, parfois approximative. L’erreur est la marque de l’humain, le copié collé sans erreur aucune, de l’écho du vide. J

Je pense que les chefs d’oeuvre eux mêmes ont quelque chose de boiteux, de génialement non fini, comme la rencontre de la blessure et du divin. La perfection, c’est l’art mortuaire

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe