velosolex velosolex 15 mai 2018 13:43

@Mélusine ou la Robe de Saphir.

Il y a aussi ce passage étonnant, très charnel, panthéique, qu’on trouve dans « la faute de l’abbé Mouret », de zola. Au paradou, qui est un jardin ( de curé) l’abbé perd pied avec la belle Albine, une gamine délurée, livrée à elle même dés le plus jeune âge, par un père protecteur, mais anarchisant. Albine, fait entrevoir à Mouret le paradis, avant qu’un jésuite ne lui fasse la moraline. Terminé la zad et Albine !....
N’empéche, ce sont des pages flamboyantes.
 DH Lawrence n’aurait il pas lu par hasard ce livre, avant d’écrire « l’amant de lady chatterley »....C’est de la belle et sainte jouissance.
Le mouvement allemand « Die Brücke », fut au début du siècle le laboratoire existentiel et libre, de ce que l’Allemagne aurait pu devenir : 
Jeunes gens libres vivant en communauté, se baignant nus dans les lacs. Le régime nazi récupérera la beauté des corps, mais corsetés...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe