Homme de Boutx Homme de Boutx 14 mai 2018 19:58

la composition d’un nuage :d’après Météo France

"À l’intérieur d’un nuage, les particules sont sans cesse en mouvement. Elles fusionnent, fondent, s’évaporent, se subliment pour mieux condenser ou geler à nouveau."

"Un simple cumulus dont les dimensions atteignent facilement 1 km3 a une masse de plus d’un million de tonnes : 500 tonnes d’eau liquide ou de glace, 10 000 tonnes de vapeur d’eau, le reste étant de l’air sec,"

Ceci représente 0,5 g/m3 d’eau ou glace et 10g de vapeur d’eau/m3
Donc il peut y avoir 20 fois plus de vapeur que d’eau liquide... ce qui explique les différentes possibilités de créer de la pluie sans nuage apparent.
Mais si on va plus loin, avec ces 0,5 g/m3, on peut créer 283 millions de gouttes de 15 µm présentant une surface efficace 0,20 m2 ou former un écran total de 1 m2 sur 20 ml avec 4 m2 de surface d’échange, un début d’explication de l’importance des propriétés des nuages dans le réchauffement climatique, sans devoir invoquer les pouvoir maléfiques non documentés de certains gaz face à un liquide à effet de serre..


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe