Alcyon 17 mai 2018 11:32

@Homme de Boutx on sent que les chiffres et toi vous n’êtes pas amis. La masse de l’atmosphère est d’environ 5 milliards de milliards de kg. On va prendre 100 millions de vols par an (c’est beaucoup plus que la réalité) et qui consomment 40 tonnes de carburant, donc 50m3 d’eau (un airbus sur vol long-courrier), donc 60 tonnes d’eau donc 50000 kg d’eau.


Donc ça fait 5 mille milliards de kg d’eau dans l’atmosphère, par an, amené par les vols (et elle n’y reste pas, mais passons). La masse de l’atmosphère est d’environ 5 milliards de milliards de kg, 1 million de fois plus. Donc par an, on parle de 1 millionième de l’atmosphère.

La vapeur d’eau représente 0,5% et 5% (c’est très variable) de l’atmosphère. Ca veut dire que même si cette vapeur s’accumulait (et elle ne le fait pas), à la valeur minimale ça donne 0,5%+K.0,0001% où K est le nombre d’années. Après mille an, on est à 0,6% : WHOA !

Mais maintenant, la question qui tue : d’où vient l’eau consommée ? De l’atmosphère. Donc globalement, rien ne s’ajoute.

Faudrait aussi que les crétins aux chemtrails comprennent que les chiffres ne vont pas dans le sens de leurs conneries. On pourrait épandre du gaz sarin à 8000m d’altitude, il n’y aurait aucun effet.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe