Eric F Eric F 23 mai 2018 23:47
Grace à l’accord : nombre de centrifugeuses divisé par près de 4, limitation drastique du stock d’uranium enrichi à 3,67%, renonciation à la construction de réacteur, acceptation des inspections.
Qu’il y ait eu des prébendes, c’est condamnable, et évidemment les corrompus qui les acceptent encourent le risque d’être dénoncés. Bon, ben si ça peut les inciter à tenir leurs engagements et ne pas plier à l’unilatéralisme yankee, cela ne peut pas être néfaste à nos intérêts.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe