pasglop 25 mai 2018 08:58


Fin 2017, 35 millions d’Etats-uniens n’ont aucune couverture médicale, ni de droit, ni de fait. Sans parler de ceux qui en ont une qui n’assure que le strict minimum vital, en partie à cause des tarifs proprement démentiels de certains spécialistes.
Périodiquement, des médecins bénévoles (généralistes, ophtalmos, dentistes) investissent des gymnases ou des entrepôts et passent des week-ends entiers à soigner cette partie de la population qui n’existe pas, mais qui n’en finit pas d’affluer. Une médecine de guerre...
Sur le nombre, la plupart ont certainement une voiture, un ordinateur et le satellite. Il n’empêche qu’ils n’ont pas les moyens de se soigner.
Vous l’avez vu ça ? Moi oui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe