Christian Labrune Christian Labrune 24 mai 2018 14:25
J’ai regardé tous les commentaires. La plupart sont à côté de la question, ou d’une niaiserie à faire pleurer, alléguant les « droits » d’un régime crapuleux qui ignore le droit, et d’abord celui des Iraniens à la liberté, tout en soutenant partout le terrorisme et les milices qui exportent la guerre.

La phrase de Zarif, sur laquelle repose tout l’article, n’est nulle part prise en compte. On ne l’a pas vue, ou bien on n’a pas voulu la voir. Pourtant, elle est bien là. On voit ce qu’on veut CROIRE, et non pas ce qu’on voit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe