William 22 mai 2018 10:07

@Clocel

« Comment mettre la dernière entité « commune » à la botte des affairistes ? »
Il y a effectivement une tendance générale à vouloir transférer au « secteur privé » une part des activités relevant de l’état ou des collectivités territoriales, cela se fait soit de manière « visible » par des privatisations ou affermage (les autoroutes par exemple), soit de manière discrète par recours à de la sous traitance (entretien des espaces verts communaux, gardiennage de parking...) ou -mais c’est d’une autre nature que la privatisation- à des emploi contractuels.
Lorsqu’on parle de diminuer le nombre de fonctionnaires de 120 000 sur le quinquennat, si c’est pour transférer les dépenses sur le privé, il n’y a aucune économie pour la société, et cela induit du profit privé sur fonds publics. Sous Sarko le nombre de fonctionnaires avait baissé, mais les impôts avaient augmenté

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe