Loatse Loatse 1er juin 2018 10:38

Excellente initiative qui débouche apparemment sur du concret... (eh voui, vous vouliez que ca bouge, ca bouge !)


un patrimoine entretenu, remis en état, c’est de l’argent qui rentrera dans nos régions via le tourisme (national aussi qu’il serait absurde de négliger) et donc des retombées également sur les commerces annexes (hotellerie, restauration, artisanat et loisirs locaux)

c’est aussi du travail (chose précieuse par les temps qui courent) pour divers corps de métiers liés à la restauration des bâtiments - tailleurs de pierre, couvreurs, maçons, vitriers (y compris spécialistes du vitrail), platriers, architectes et divers spécialistes de l’ouvrage ancien..., jardiniers, paysagistes etc.. etc... et pourquoi pas, de fil en aiguille, la valorisation, voire l’apprentissage d’un artisanat qui fit et fait encore la renommée de notre pays dans le monde (porcelaine, verrerie, dentelle, confiseries etc..) 

Cela pourrait être l’occasion (comme je l’envisageait il y a quelques temps de cela) de former nos jeunes, desoeuvrés ou peu formés, aux métiers du bâtiment historique... ou dans le cadre d’un service national civique, de faire découvrir particulièrement, à nos jeunes des cités, autre chose que la laideur de leur environnement de béton...

J’imagine quand à moi, fort bien Stéphane Bern, un homme de passion, transmettre celle ci ou du moins piquer la curiosité de son jeune auditoire, sous forme d’énigme ou pas... car ce ne sont pas les anecdotes qui manquent, certaines plus surprenantes que d’autres...

saviez vous pourquoi Catherine de medecis renonca à s’installer au palais des tuileries qu’elle avait fait construire dans ce but, justement... ?



BREF, je constate qu’ici on retrouve toujours les memes raleurs professionnels, les JAMAIS CONTENTS, les pas fichu de s’enthousiasmer, les « oui mais... »qui cherchent la petite bête... (rhoo, le pognon du ticket c’est qu’une partie pour la rénovation !!! rhooo - et les pauvres, heing, et les pauvres... etc... etc.. )

DES VIEUX DANS LEUR TETE à se demander s’ils ont été jeunes un jour..

C’est sans doute de cela que souffre notre pays, aujourd’hui, tant la moindre tentative, idée originale, initiative suivi d’effets, rencontre d’obstacles sous forme généralement de lourdeurs administratives, de mauvaise volonté dirai-je le plus souvent

comme si rien ne devait bouger. comme si l’immobilisme (ou la vente de notre patrimoine aux chinois et divers étrangers fortunés, ce qui revient au même - était la seule solution !!!)



grrrr !

 











Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe