gueule de bois 13 juin 2018 09:51

A moins que vous ne tourniez vous-même à grande vitesse autour de votre toile...

Votre remarque me donne une idée. Puisqu’il semble acquis que la façon dont on voit une image dépend du mouvement relatif de l’observateur par rapport à cette image. On peut imaginer une nouvelle forme d’art pictural où l’image serait visible seulement par un mouvement rapide de l’observateur (translation-rotation, etc...) Et puis pourquoi pas de musées où l’on exposerait ces œuvres, en prenant en charge les ’déplacements’ des visiteurs.
Naturellement il faudrait faire signer une décharge médicale au préalable. 
On devrait trouver assez de gogorisiens pour rendre l’affaire rentable.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe