ricoxy 14 juin 2018 10:50

 
►velosolex : « Tout ce travail a maintenant été oublié, et les performeurs étalent à la taloche, avec des spectateurs qui regardent davantage la signature que la lumière... »
 
Il faut se rendre à l’évidence : l’art est mort. Ne règne plus que le pognon de dingue.
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe