Jean Roque Jean Roque 28 juin 2018 10:15

 
DARWIN : LA RACE EXISTE PAS L’ESPÈCE
 
Le livre de Darwin s’appelle « Origine des espèces » sous titré « par préservation des races dans la lutte naturelle » , car seules les filiations comptent, la lignée, il n’y a pas d’essence de l’espèce, ni animale ni humaine, pas de forme platonicienne... d’homme « universel » comme le croit gogochon (le poulet déplumé de Diogène lancé à Platon qui cherche « l’Homme » sur la place de l’Agora).
L’individu est réalité première (Darwin est un nominaliste) et la race seconde, l’espèce n’est qu’une formalité arbitraire de classement, une « boite » virtuelle.
La barrière de l’espèce s’établit ensuite après maintes mutations, mais un mulet peut encore être fertile, un zèbre se croiser avec un cheval, un loup avec un lycaon


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe