Spartacus Spartacus 16 juillet 2018 11:39

C’est caricatural de l’intello de gauche qui se croit au dessus du peuple...

Jaloux, méprisant des autres et refusant d’admettre le talent des autres...

Le mépris n’est pas là ou l’auteur le situe...Bien au contraire c’est tout l’inverse

Le mépris de l’intello de gauche qui prend tous les autres pour des beaufs...
Le foot étant pour lui le symbole le plus abouti du mépris...
Tous le secteur marchand pour des bêtes avides et malfaisantes....

« abrutir le peuple, à lui ôter tout esprit critique, à le priver de la capacité de penser par lui-même. »
C’est exactement ce que pense l’intello de gauche de tous les gens, et prend tous ces concitoyens pour des cons totalement incapables de discerner l’amusement et le foot de la vis sociale...

« équipementiers qui exploitent la misère », « limonadiers qui se frottent les mains en favorisant l’ivresse publique »,« annonceurs publicitaires »,« diffuseurs et tant d’autres encore ».
C’est exactement ce que pense l’intello de gauche de tout le secteur privé. 
Quid des emplois, de la consommation, de l’offre qui correspond à la demande.
A des gens qui consomment....

« calculateurs »,« des comédiens, des truqueurs ». « singer », « l’hystérie parmi une foule qui se moque » 
C’est exactement ce que pense l’intello de gauche des talents, de la réussite. 

Henry Hazlitt définissait le gauchiste par ces mots :
« Tout l’évangile du Marxiste peut être résumé en un seul paragraphe  : haïssez l’homme qui est plus riche que vous. N’admettez en aucune circonstance que son succès puisse être dû à ses propres efforts, à la contribution productive qu’il a fait en faveur de toute la société. »

Et bien c’est toujours d’actualité....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe