Laurent Simon 18 juillet 2018 16:11

Entre 58 et 1990 compris, l’Allemagne a gagné 5 fois sur 11 (et l’Urss et la Tchécoslovaquie 1 fois chacun). entre 1994 et 2018, elle a gagné seulement 2 fois sur 11 (je ne parle que des victoires ’européennes’ bien sûr), mais c’est la zone euro qui a pris le relais, et cette fois à 100% (pas d’exception).


Il se trouve aussi que la domination était sud-américaine sur la coupe du monde (5 sur 9) entre 58 et 1990, alors qu’il n’y a eu que 2 victoires (du Brésil) entre 1994 et 2018. Mais là ce sont probablement d’autres phénomènes qui sont à l’oeuvre : expatriation des joueurs sud américains vers les clubs européens, plus argentés, et il semble plus difficile de constituer une équipe nationale puissante pour la Coupe du monde..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe