Attilax Attilax 29 juillet 2018 11:32

@Garibaldi2


Vous chipotez sur des détails pour négliger l’essentiel : le taux de présence des deputes à l’assemblée. Sont-ils bien grassement payés pour poser leur cul à l’assemblée et voter les lois, oui ou non ? Sont-ils toujours présents pour faire le taff ? Non, presque jamais en fait. L’assemblée tourne très souvent avec peu de parlementaires à qui leur copains ont filé des pouvoirs.
Ce qu’il dit sur le fond est donc juste, depuis longtemps : les mecs sont ailleurs à faire autre chose que ce pour quoi ils sont payés, cumulant au passage les casquettes, les retraites, les salaires et les primes, plus tout ce qui ne se sait pas, bien sûr... Tout en demandant aux français de bosser plus, plus longtemps, avec de moins en moins de droits et d’être « flexibles », pendant qu’ils s’arrogent des privilèges de plus en plus choquants. La retraite, c’est un mandat pour eux, 5 ans, quand ils demandent 45 ans de boulot ininterrompu aux prolos. Faut oser. Le chômage, c’est taux plein pendant 5 ans s’ils ne sont pas élus, trop pratique : le temps de récupérer leur mandat ! Etc...

Ont-ils voté pour le traité de Lisbonne alors que les français l’avaient refusé par référendum, oui ou non ?
Ont-ils jamais voté pour la destitution de l’un d’entre eux ? De Sarko à Hollande pour finir à Macron, les occasions étaient nombreuses, ils ne l’ont jamais fait.
De DSK à Cahuzac, de Lagarde à Balkany, ils ne s’envoient jamais en taule, c’est le règne de l’impunité et du copinage. Ils peuvent raser des pays, trahir toutes leurs promesses, violer la loi internationale ou nationale, se faire prendre à détourner du fric, les mecs ne tombent JAMAIS, même s’ils sont condamnés. Au pire, leur carrière s’arrête deux ou trois ans, et c’est tout.

Et pourquoi se priveraient-ils puisqu’ils ne risquent rien ?

Tant que le gentil peuple gobera tout ça sans se fâcher, tant qu’ils se sentiront en totale sécurité, ça continuera.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe