Claude Simon Claude Simon 14 août 2018 19:31

Un pesticide Bayer, c’est un perturbateur endocrinien et un atome sympa genre cyanure, brome, aluminium, fluor. Bref, que du bonheur pour notre intoxication, notre sol, et nos nappes phréatiques.

C’est visiblement un outil de dépopulation, cher à Claudec, qui pourrait certainement être un lobbyiste ou actionnaire majoritaire, sauf s’il est investi dans le complexe urano-appauvri US.
Alors que pour être dépopulationniste, il suffit de manger bio, dit implicitement la FNSEA.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe