Ariane Walter Ariane Walter 16 août 2018 15:08

Bonjour à tous !


Un petit mot pour vous expliquer dans quel sens j’ai utilisé « Fatale ».
Il est bien évident, comme certains l’ont fait remarquer qu’il n’y a rien de « fatal »dans cet accident mais une issue tragique inévitable liée au manque d’entretien et à la volonté des grands organismes privés de gagner de l’argent sans en dépenser pour le bien commun. 
D’autres ont parlé de la différence entre « hasard » et « fatalité ». Disons que le second est plus romanesque, plus religieux.
Mais il est évident que je l’ai employé en pensant simplement à ces rendez-vous que nous ignorons liés à quelques secondes de plus ou de moins, à telle décision d’aller ce soir-là à tel concert ou sur telle place et qui finissent là notre histoire. Ces récits nous fascinent.
La mort est ce qui donne le plus de prix à la vie. Je plains ceux qui cherchent des solutions pour être éternels. 
Bien à vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe