Christian Labrune Christian Labrune 24 août 2018 13:05
à l’auteur,

On passerait aisément sur un certain nombre de privilèges que Macron pourrait s’accorder et qui ne sont pas à la portée du Français dit « moyen ». Certes, personne ne lui aura imposé de faire le métier de président de la République, et il aurait donc tort de s’en plaindre, même s’il ne s’attendait probablement pas à quelques surprises récentes et à venir, mais ce n’est pas un métier bien facile, et on oublierait volontiers quelques fantaisies princières s’il faisait correctement le boulot pour lequel il a été élu.

Le problème, ce n’est pas le scooter des mers, c’est sa politique désastreuse, en particulier la politique étrangère, et ce qui me consterne, c’est qu’apparemment les Français qui lui reprochent Benalla et quelques broutilles comme la piscine ou je ne sais quel service de porcelaine pour l’Elysée (qui donnera du travail aux artisans de la manufacture de Sèvres !), ne voient pas que la France enchaînée à une Europe de plus en plus débile est en train de perdre toute crédibilité au plan international.

La collaboration de la France avec la république islamo-nazie d’Iran est une abomination qui nous déshonore et dont les raisons, qu’on finira par connaître, sont sordides. Les grandes entreprises qui s’étaient implantées en Iran se foutent complètement de la sollicitude des Macron - Moghérini. Elles ont déjà compris qu’elles perdraient moins en se retirant qu’en collaborant avec un régime pourri qui va tomber. N’importe quel citoyen muni d’un cerveau comprend aussi immédiatement qu’après le remplacement de l’actuel régime par un autre plus libéral, les marchés iraniens seront immédiatement plus ouverts, plus faciles, qu’on pourra donc plus aisément encore y faire des affaires. J’entendais ce matin qu’Air France allait suspendre ses vols en direction de Téhéran qui, par un effet indirect des sanctions américaines, ne sont plus du tout rentables. Que se passera-t-il dans les prochains mois ? Quand les manifestations iraniennes vont devenir de plus en plus violentes, Macron enverra-t-il à Téhéran quelques compagnies françaises de gardes mobiles et de CRS pour y aider à maintenir, par la force, l’ordre islamo-nazi ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe