Alren Alren 8 septembre 2018 18:59
@Ar zen

Vous ciblez toujours JLM en feignant de ne pas voir qu’il n’est pas le « chef » comme Macron ou le Pen de son organisation, la FI.
Et qu’il ne sera peut-être pas son candidat à l’élection présidentielle de 2022.

Vous oubliez toujours de dire que M. Asselineau, chef de l’UPR, lui, veut quitter l’UE dans le cadre de la procédure longue et tordue que les « penseurs » de cette organisation ont élaborée pour rendre dans les faits impossible ou extrêmement coûteux tout « exit ».

Le principe suprême qui unit tous les membres de la FI est que le peuple français doit redevenir souverain. C’est lui et lui seul qui décidera ce qu’il faut faire s’il remporte la victoire en 2022.

En tout premier lieu, la France quittera l’OTAN qui est la première atteinte à la souveraineté.

Ensuite les Français décideront s’ils acceptent les frontières ouvertes sans réciprocité et que le Budget de l’État soit décidé à Bruxelles.

Ils ne tomberont pas, j’espère, dans le panneau d’un départ (trop) négocié à la façon du brexit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe