eric 16 septembre 2018 09:20

En Russie, les journalistes sont vraiment pros. Quand ils annoncent que Poutine sera élu, il est élu.... J’avais peu ou pas suivi la campagne américaine. A part la délicieuse nuit électorale et la vidéo du Raptor. Je viens de faire une cure rétrospective.

A ma grande surprise les progressistes américains me sont apparus pire que les nôtres. On coupe les gens à l’antenne, on ment effrontément etc...Et puis, j’ai réfléchi. Oui, il y a un côté insulte à l’intelligence dans le faible niveau de leur propagande anti Trump. Il me semble que les nôtres ont plus de prétentions. Mais ils sont sans doute, comme d’habitude, en retard sur leur modèle américain. Il y a déjà eu un cas de coupure d’antenne sur FR3 dit on. Avec des sondages qui laissent prévoir une victoire de Madame Le Pen aux européennes, on devrait voir le niveau des journalistes français s’aligner sur celui de leurs collègues. Beaucoup plus grave, les violences contre les opposants démocratiques devraient aussi s’accroître. Le Président vient du reste de les légitimer par avance, en approuvant rétrospectivement, un stalinien ayant appuyé la violence privée au nom de ses convictions personnelles. Les journalistes US menaçait d’une explosion en cas de victoire Trump, les notres vont en faire autant, preuves à l’appui.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe