sweach 19 septembre 2018 10:39
Moi je vois deux problèmes :

1) Le hic avec le prélèvement à la source, c’est surtout qu’il est mit en place par le patronna.

Je ne sais pas pour vous, mais moi le chiffre fourni par ma direction n’a pas toujours était juste, hors le pourcentage s’appliquera directement sur le NET fiscal décidé par notre direction même si ils ont tord, puis en 15 ans j’ai eu environ 10 employeurs différents.

Aujourd’hui je n’ai plus de problème de cet ordre mais ma compagne se fait voler une prime et le comble c’est qu’elle paye des impôts dessus pour une somme qu’elle ne touche pas.

2) Le crédit d’impôt :
Ce manège fait pour les riches pose un gros problème, comment ne pas prélever une somme qu’on a déjà prit ? La solution est de payer en cash les crédits d’impôts.
L’état réussi à inverser le principe de robin des bois, il prend aux pauvres pour donner aux riches.


Ce system de pourcentage des revenus en cour calculé sur les revenus de l’année passé crée évidemment de gros problème.

Exemple : une année je gagne 50 000 euros net fiscal et l’année suivante 30 000 euros puis de nouveau 50 000 et ainsi de suite.

System actuel :
année 1 : 0€
année 2 : 7793€
année 3 : 2407€
année 4 : 7793€
année 5 : 2407€

total = 20400€

Nouveau system :
année 1 : 0€
année 2 : 15.586% soit 4676€
année 3 : 8.023% soit 4012€
année 4 : 15.586% soit 4676€
année 5 : 8.023% soit 4012€

total = 17375€

On peut voir que ce nouveau system permet d’effacer l’impôt sur le revenu d’une grosse rentré d’argent, je ne sais pas si il y aura un rattrapage pour le trop percu ou pas suffisamment ?
Il suffi donc de jouer sur le 1 années sur deux pour esquiver une parti de l’impôt et je ne parle pas de la flat taxe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe