guid 30 novembre 2018 18:32

Disclaimer : je suis actuellement en profond dépression existentielle.

J’ai envie de dire la même chose que vous, les philosophes de l’absurde ont une influence primordiale sur mon humeur, et je ne sais pas pourquoi, mais je cherche une lumière dans l’ombre, puisque je suis précisément déprimé car leurs écrits font échos à mon angoisse profonde sur le sens de l’existence.

Par contre, je ne serai pas aussi catégorique que vous sur le caractère « nocif » de Schopenhauer ou Cioran, j’ai lu de nombreux témoignages de personnes qui trouvent ces deux auteurs « revigorants ». Je veux bien les croire, même si moi je dois louper un truc : je souffre toujours et leur constats sur le non-intérêt de l’existence me rempli d’effroi.

Bref, Schopenhauer, Cioran, pourquoi pas, mais pour un (vrai) dépressif, pas si sûr que ça soit le bon moment de les lire.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe